De l'archéologie à l'artisanat

L'archéologie

L'archéologie

J'ai consacré la 1ère partie de ma vie à l'archéologie.

Sur le terrain dès l'âge de 18 ans, j'ai débuté par le Néolithique et la Protohistoire européenne. Ma ligne directrice restera une spécialisation constante sur les peuples sans écriture, et donc leur compréhension à travers leurs artisanats.

Dès le début des anées 1990 j'ai pu pratiquer sur le terrain international dans différents pays d'Europe de l'Est avant de me spécialiser sur l'Amérique du Sud jusqu'en Doctorat, où je participe à nouveau à des missions archéologiques de terrain internationales et françaises. Je me spécialise aussi en ethnobotanique, en archéologie (matériaux périssables) et en anthropologie sociale pour définir une pratique ancienne et sa culture matérielle archéologique composée de végétaux, d'artefacts en bois, en os, en roseau et en textile.

En prospection d'altitude, Bolivie 1994©isatisse.fr
Je collecte des graines pour un herbier botanique, Amazonie ©isatisse.fr

 

 

Archéologue technicienne à l'Inrap pendant plusieurs années, je suis obligée d'arrêter le terrain, touchée par une maladie invalidante.

Je reprends alors ma passion pour la peinture et les arts textiles. En manque cruel de matières et de couleurs et en proie à de nombreux problèmes posturaux et musculaires douloureux, je commence à expérimenter les matières nobles pour leurs propriétés thérapeutiques uniques.

Après une reconversion en CAO/DAO (restitution architecturale) et en arts appliqués (graphiste), je travaille plusieurs années à la conception et au développement d'un projet archéo-touristique où je définis l'architecture et les artisanats caractéristiques de l'Âge du Fer jusqu'à la fin du Moyen Âge, ce qui me fait replonger dans le tissage historique.

En fin de contrat, je me lance en micro-entreprise dans le tissage artisanal. Je crée ma marque, mon logo, ma boutique et mon site. J'explore de nombreuses techniques amérindiennes, anatoliennes, perses, celtes et mérovingiennes. Je trouve ma voie dans l'exploitation de 2 axes majeurs: les matières nobles naturelles (avec mon produit phare thérapeutique de la collection PLUME, écharpes et étoles) et les motifs anciens que je travaille sans relâche (marque-page, sacs, étuis, tentures, décorations murales...). 

Après 8 ans de pratique intensive de différentes techniques et de différents métiers à tisser, en parallèle de mes matières nobles vestimentaires, je me dirige vers mes 1ères amours en déco intérieure avec l'envie de continuer à réaliser mes variations d'armures graphiques et de développer une collection pour la maison (coussins, plaids, décos, tapis).

L'ATELIER ISATISSE A ETE RECONNU METIER D'ART

Vous pouvez consulter ma fiche Métier d'art sur le portail des Métiers d'art du Grand Est: isatisse, tissage artisanal

Date de dernière mise à jour : 16/08/2021

  • 5 votes. Moyenne 4.4 sur 5.